Range Rover P38
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Soldes d’été 2024 : trouvez les meilleures promos !
Voir le deal

Surchauffe moteur récurrente et solution improbable

3 participants

Aller en bas

Surchauffe moteur récurrente et solution improbable Empty Surchauffe moteur récurrente et solution improbable

Message  Didier75 Dim 3 Juil 2022 - 15:07

Bonjour à tous,
Voici un retour d'expérience (étonnante) qui pourrait bien sauver plus d'un moteur de nos très chers P38 qui se font vieux.
Depuis 6 mois mon P38 diesel chauffe jusqu'à friser le rouge, mais le plus souvent après 100/200 km.
Je constate d'abord que le tendeur de courroie est peu mobile: démontage, nettoyage car il est un peu grippé, lubrification. Je change l'amortisseur sans oublier de l'amorcer 3 fois par compression, décompression+++ (théoriquement il est censé être stocké verticalement, ce qui est illusoire).
Changement de courroie par sécurité.
Changement de la pompe à eau (Airtex++) et calorstat (Valeo), bouchon du vase d'expansion (origine): il faut suivre les conseils des pros du forum.
Le problème reste entier: retour à la case départ...
Bizarrement le visco-coupleur (portant changé il y a peu) reste engagé en permanence (bonjour le bruit...): donc changement ventilo-visco (OEM).
La température en haut du radiateur est beaucoup plus chaude qu'en bas: je suspecte donc un défaut d'étanchéité au niveau de la cloison en haut du radiateur: changement pour un radiateur neuf LR (j'avoue, sans faire le "test de la bille").
Mais la surchauffe persiste et s'aggrave pour de moindres trajets m'obligeant à rouler chauffage au max: un vrai sauna...
Je continue de craindre un joint de culasse.
Lors d'un essai, une fuite de LR très importante apparait sous le PET.
Celle-ci provient d'une petite durite en U située derrière la culasse au ras de la cloison, bien cachée par le moteur et le collecteur d'admission.
Démontage du collecteur: la fameuse durite est HS, fuit à grandes eaux, et surtout est totalement pincée, écrasée, bloquant la circulation du chauffage. Je change cette durite (les autres durites de chauffage bien accessibles sont en parfait état), et depuis miracle, l'aiguille du thermostat au TDB ne bouge plus: un vrai miracle. Etonnant, une fois refroidie, cette durite retrouve sa forme normale, n'est plus pincée, ce qui explique l'absence de problèmes sur les petits trajets.
Morale: beaucoup de stress, beaucoup d'heures perdues, un risque de casse moteur important pour une simple durite en U à 20 euros, que l'on ne peut ni visualiser ni vérifier, et qui dans mon cas était d'origine: pas vue, pas pris, donc jamais changée.
Puisse ce retour d'expérience aider nos fous de PET en cas de surchauffe moteur: il faut changer préventivement cette durite invisible lors de toute réfection du circuit de refroidissement!

Didier75
Membre
Membre

Véhicule : Range Rover P38 2,5 DSE
Année du Véhicule : 1996
Boîte de Vitesse / Gearbox : Automatique
Boîte de Vitesse / Gearbox : Automatique
Age : 67
Ville et code postal : Paris 75116

preboul aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Surchauffe moteur récurrente et solution improbable Empty Re: Surchauffe moteur récurrente et solution improbable

Message  Nottré Dim 3 Juil 2022 - 17:04

Votre regard pertinent et l’action engagée a porté sur ce bon résultat.
Bravo, les dépenses inutiles serons contenus.
Nottré
Nottré
membre actif
membre actif

Véhicule : Range Rover P38 V8 4,0 HSE
Année du Véhicule : 1999
Edition / Finition : Holland & Holland
Boîte de Vitesse / Gearbox : Automatique
Boîte de Vitesse / Gearbox : Automatique
Age : 80
Ville et code postal : Avon 77210

Revenir en haut Aller en bas

Surchauffe moteur récurrente et solution improbable Empty Re: Surchauffe moteur récurrente et solution improbable

Message  Philou57 Lun 4 Juil 2022 - 7:57

hello à tous

j'ai eu le même phénomène il y a 1 mois.
je tirais des morceaux de bois par le nez et tout d un coup il est monté en température. Lors du changement de moteur nous avions fait toutes les durites et pas celle ci (en forme de U) côté cloison.
arrêt immédiat et là fuite visible
pièce changée et tout est rentré dans l ordre.

Par contre 1 mois après fuite sur le haut du radiateur : le bloc plastique fissuré, et j ai changé également le visco coupleur (qui me l a fait monté en température dans un bouchon, le visco ne tournait pratiquement plus)
il ne me reste qu à changer le tuyau de retour radiateur/vase d'expansion et le bouchon du vase et tout sera neuf.

Juste pour info hier j'ai vidé mon catalyseur, et un petit mieux en reprise bas régime.

merci

Philou57
débutant en panne
débutant en panne

Véhicule : Range Rover P38 2,5 DSE
Année du Véhicule : 2000
Boîte de Vitesse / Gearbox : Automatique
Boîte de Vitesse / Gearbox : Automatique
Age : 61
Ville et code postal : 54470 Dampvitoux
Activité / Fonction : formateur Orange

Revenir en haut Aller en bas

Surchauffe moteur récurrente et solution improbable Empty Re: Surchauffe moteur récurrente et solution improbable

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum